Quelle est la différence entre un agrégateur, un distributeur et un diffuseur numériques ?

04/02/2016 / Matthieu Joulin

Les termes de distributeur, diffuseur et diffuseur-distributeur ne doivent pas être confondus :

  • Une fois le livre numérique fabriqué, il faut l’entreposer dans un entrepôt qui joue le rôle d’agrégateur. Ce rôle est assuré par le distributeur qui sera à la base de la gestion des flux quotidiens et se chargera de remonter les informations mises à jour vers les sites de vente de fichiers numériques. Le distributeur de livres numérique assure exclusivement les fonctions qui sont liées à la distribution de livres (stockage, préparation des commandes, expéditions, flux financiers) ;
  • le diffuseur de livres numérique assure exclusivement les tâches qui sont liées à la diffusion de livres (présentation des nouveautés aux détaillants, enregistrement des commandes, promotion). Il signe des accords avec les revendeurs et permet donc à l’éditeur d’accéder à différentes plateformes de vente de livres numériques avec lesquels le diffuseur possède un contrat ;
  • le diffuseur-distributeur numérique de livres assure à la fois les fonctions qui sont liées à la diffusion et à la distribution de livres.

Ces fiches pratiques ont été élaborées à partir de la section « Foire aux questions » du Portail numérique des libraires francophones de Belgique (LIBREL). Le Labo remercie l’équipe de LIBREL, pour leur autorisation d’adapter et de republier ces conseils pratiques de grande utilité pour tous les acteurs du monde de l’édition.

Matthieu Joulin

A propos de l'auteur

Matthieu Joulin a d’abord obtenu un Master Langues, littératures et civilisations hispano-américaines à Bordeaux, et s’est ensuite dirigé vers l’édition, obtenant un Master Commercialisation du livre à Paris 13-Villetaneuse. Après une expérience en librairie et un long séjour dans une maison d’édition en Argentine, il a rejoint l’équipe de l'Alliance internationale des éditeurs indépendants en 2011 ; il y coordonne les projets numériques pour le Labo numérique et anime les réseaux hispanophone et lusophone de l’Alliance.

Laisser un commentaire

Les champs marqués * sont obligatoires.


*