• Sommaire

    • [+]Préliminaires (3)
    • [+]Introduction (4)
    • [+]Amérique latine (13)
    • [+]Afrique subsaharienne (9)
    • [+]Monde arabe (11)
    • [+]Russie (11)
    • [—]Inde (11)
    • [+]Chine (9)
    • [+]Conclusions (6)
    • [+]Annexes (1)

Inde

Les tendances possibles

Quoi qu’il en soit, l’édition numérique en Inde va bénéficier de l’impact positif d’un ensemble de tendances vigoureuses qui détermineront un nouveau paysage à moyen et long terme :

  1. Pour commencer, nous sommes déjà les témoins d’un phénomène social qui va laisser une empreinte profonde dans la société indienne : l’émergence d’une nouvelle classe moyenne, avide de hardware et de contenus qui s’adaptent à sa réalité concrète. Il faut tenir compte du fait que – comme le révèle une enquête publiée en 2009 par la société de consulting TCS – Internet constitue de loin le passe-temps favori des adolescents indiens vivant dans des foyers urbains [1]. Ces jeunes demandent – et vont demander de plus en plus – des textes qui soient écrits dans leurs langues et traitent de thématiques qui les concernent directement. En ce sens, l’édition locale bénéficiera d’un avantage considérable, au moins dans un premier temps, au moment d’entrer en concurrence avec les acteurs nord-américains ou européens.
  2. D’autre part, la croissante sophistication technologique indienne et la progressive entrée en interaction des producteurs de contenus et des compagnies IT pourraient jouer un rôle de catalyseurs pour l’édition numérique.
  3. Troisièmement, nous assisterons très probablement à une prolifération des expériences de diffusion de textes par le biais des téléphones portables, vu le taux massif de pénétration de ces dispositifs dans toute la société indienne, sans distinction de classes ni de régions.
  4. Enfin, et malgré toutes les restrictions – quant à la coordination, au budget, etc. – l’État indien va certainement continuer à miser sur la réduction de la fracture numérique, en particulier auprès des habitants des zones rurales.

[[1]]
Notes    
  1. Cf. “Urban students are digital natives, reveals TCS Generation Web 2.0 survey”, TATA Consultancy Services, 29 juillet 2009.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>